16/02/2017

Jean-Paul Kauffmann au Château Carbonnieux

Journaliste au Matin de Paris puis à l’Evénement du jeudi, Jean-Paul Kauffmann fut, on s’en souvient, pris en otage par le Jihad islamique et détenu au Liban pendant trois ans. Redevenu un homme libre, il s’est imposé comme un écrivain aux côtés duquel il fait bon cheminer. Qu’il fasse visiter les îles Kerguelen, celle de Sainte-Hélène, l’église Saint-Sulpice ou une maison au cœur de la forêt landaise, Jean-Paul Kauffmann se montre immanquablement un compagnon de voyage érudit, discret et souvent drôle. Il nous livre aujourd’hui « l’itinéraire d’un amateur » au cours d’une conférence devant les membres de l’Académie du Vin de Bordeaux